Lancement de la startup Glagla Relais !

C’est tout frais, elle vient de démarrer, la startup Glagla Relais lance le recrutement des premiers Points Relais équipés de frigos.

Une idée née d’un réel besoin :

Le but de ce lancement givré, porté par Léa, 27 ans, est de créer un réseau collaboratif de Points Relais frais. Ces lieux accueilleront des colis alimentaires et les garder au frais. Une idée qui plait aux e-commerçants qui l’attendaient avec impatience ! « Nous avons besoin de Points Relais frais, mais nous n’avons pas le temps de les chercher » explique Dimitri de La Manche Courte.

 

En effet, il existe actuellement peu de prestataires proposant de livrer des produits alimentaires frais, et leur service peut coûter cher ! « Nous observons beaucoup d’abandons de panier à l’étape de la livraison » se désole C&Chou. Ce coût est en effet facturé autour des 20€ TTC par colis, un budget qui nécessite de commander de grosses quantités.

Ce problème logistique, Léa, fondatrice de cette startup, l’a rencontré il y a 2 ans. Finalement, cela l’a empêché de créer une boutique e-commerce pour vendre de la crémerie sur Internet. Pensant qu’elle n’était pas seule à rencontrer ce problème, elle a gardé la tête froide et cherché une alternative.

La solution évidente : La mutualisation

Face à ces coûts élevés, de nombreux e-commerçants ont finalement choisi de livrer les clients par eux-mêmes. Cependant, cela prend du temps, consomme en essence et n’est pas très flexible. En moyenne, il faut une après-midi entière pour livrer 15 clients. Comment résoudre ces problèmes ? La mutualisation est la clé de la rentabilité ! Permettre aux e-commerçants de déposer plusieurs colis dans des mêmes lieux est devenue la solution évidente aux yeux de Léa. Elle a donc imaginé déposer 10 colis dans 15 lieux pour livrer 10 fois plus de personnes. Puis elle s’est inspirée des réseaux classiques tels que Mondial Relay ou Pickup, et l’idée de demander à des petits commerces (boulangeries, restaurants) d’héberger les colis dans leur frigo ou chambre froide est née.

Glagla Relais, une nouvelle conception des Point Relais

 Si aujourd’hui on recense 20 000 Point Relais en France, de nombreux inconvénients sont dénoncés :

  • Une commission trop faible, inférieure à 0,30€ par colis.
  • Un nombre de colis reçus trop important, pouvant atteindre 50 par jour à la période de Noël. De quoi refroidir les commerçants à l’idée de devenir Point Relais !

Glagla Relais a donc choisi d’innover, en proposant une commission de 1€ par colis. S’ajoute à ça un système de gestion qui permettra au Point Relais de choisir quelle quantité il souhaite recevoir par jour. Bien évidemment, être Point Relais à l’avantage d’accueillir de nouveaux visiteurs. En effet, les études prouvent que dans 1 cas sur 3, ils réalisent un achat complémentaire.

Les prochains objectifs

Même si ce service ne verra le jour que début 2018, le lancement du recrutement des Points Relais frais est d’ors et déjà lancé ! Tout d’abord, la priorité de Glagla Relais est de trouver des partenaires à Paris et en banlieue avant de s’étendre dans toute la France. Concernant le début de son recrutement, la première cible du réseau est les boulangeries et restaurants.

Si vous trouvez ce projet trop frais et vous souhaitez en savoir plus ? N’hésitez pas à vous ballader sur notre site Internet de Glagla Relais !